Alix Deschamps Berger

Création en 1953 de l’Atelier des moins de treize ans au sein des Arts Décoratifs, considérée comme la "1ère expérience d'éducation artistique des enfants dans un musée".

Mon projet vise à rapporter les concepts de transmission de l’UCAD, comme le musée-école, au centre du MAD. C’est-à-dire de recentraliser les espaces pour de meilleurs usages en un seul outil pédagogique innovant et bénéfique. Ces nouvelles expériences d’apprentissage sont mises en avant dans deux espaces importants du musée.


1ère Expérience – La transmission visuelle du Savoir – La nef


La nef devient une promenade numérique à travers toute la connaissance et la mémoire du MAD : une galerie, un centre d’information, une loupe sur des objets… Ceci est possible grâce à un mapping sur les façades et à des surfaces films OLED collées sur les parois vitrées.

Lorsque les surfaces films OLED sont éteintes, les parois restent transparentes.

2ème Expérience – L’étude du Savoir – L’Aile du Rohan


Ce stock donne la possibilité au public de comprendre les objets, d’en faire le tour, de les dessiner en regroupant les espaces d’étude au sein même de l’exposition.

Une réserve labyrinthique qui joue sur le contenu et le contenant. Elle permet d’exposer beaucoup plus d’objets que ce qui est visible dans les collections présentées aujourd’hui. Ce procédé peut être répété sur tous les niveaux de l’Aile du Rohan.

Exposition thématique autour de l’assise. Une répartition par matériaux permet de mélanger les techniques, les inspirations et les époques.
Le tissu
Le métal
Le bois
Le plastique

Un lieu d’étude, un lieu de rencontre tourné vers l’innovation. Le musée retrouve sa mémoire d’un lieu d’étude échelle 1.

Pour fabriquer ce stock, j’ai décliné la forme assez simple du cube et du rectangle dans une gamme autour de trois fonctions : tout d’abord s’asseoir, ensuite manipuler et enfin présenter. Ce stock devient un parcours libre pour le public dans une exposition d’objets à 70% et d’ouvrages à 30%.

Déclinaisons des structures d’exposition du stock. Pour valoriser et protéger un objet, on peut ajouter à ces cubes des parois de verre dotées de surface film OLED, des miroirs pour voir l’arrière des objets et du Plexiglas coloré pour faire ressortir les collections présentées.
Axonométrie des espaces d’étude, en rose, au sein du labyrinthe.
Axonométrie des espaces de contemplation, en bleu, au sein du labyrinthe.

Je souhaite regrouper à nouveau le public qui faisait fonctionner l’UCAD, c’est à dire des artisans, des professionnels, des passionnés et des étudiants en revenant aux raisons de son existence initiale. Ce concept de musée-école a une réelle importance dans notre société aujourd’hui et dans notre apprentissage en tant que designer.

Ce mobilier et son fonctionnement peuvent être appliqués dans le reste du bâtiment comme dans la bibliothèque : celle-ci est reliée au stock au niveau 3. La tendance s’inverse, on retrouve les 30% d’objets et les 70% de livres. Cette nouvelle bibliothèque se trouve autour de la nef pour renforcer ce sentiment de transparence du Savoir.

Axonométrie des espaces d’étude, en rose, au sein de la bibliothèque.
Coupes de deux étages du stock et de la bibliothèque.
Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.