À propos

L’école Camondo

L’École Camondo est rattachée à l’institution Les Arts Décoratifs, composée du MAD, musée des Arts décoratifs, du musée Nissim de Camondo et des Ateliers du Carrousel et de l’école Camondo.

Elle forme à Paris et à Toulon des architectes d’intérieur et designers et délivre un diplôme visé par l’Etat de grade master 2.

Sa pédagogie intègre, sur un cursus de 5 ans, le large spectre des métiers couverts par ces disciplines à la croisée de l’art, de l’économie, de la technologie et des pratiques sociales et environnementales.

L’École Camondo, que ce soit à Paris ou à Toulon, intègre ses étudiants bien au-delà des espaces physiques de chacun des deux sites, dans un vaste réseau, une constellation de partenaires académiques, d’entreprises ou d’institutions de savoir-faire et de pensée.

Le jury

Un diplôme d’architecte d’intérieur-designer se construit dans la relation particulière qui se noue entre des enseignants et des étudiants. Une relation de collaboration, de confiance et d’échanges qui s’installe séance après séance dans le cadre singulier des ateliers : un accompagnement prodigué avec générosité par huit enseignants de sujet imposé, cinq enseignants de sujet libre et cinq enseignants de mémoire. Ceux-ci sont architectes, designers, scénographes ou architectes d’intérieurs, ceux-là sont théoriciens, écrivains ou historiens de l’architecture et du design, certains naviguent dans les interstices des définitions et résistent à toute catégorisation. Tous partagent une passion pour la transmission ; ils mettent tout en œuvre pour accompagner leurs futurs pairs dans l’accomplissement d’un parcours, à travers la réalisation d’un diplôme, un aboutissement qui naît de l’implication et de l’investissement de tous. À cela, s’ajoutent des professionnels, des experts, des spécialistes, ceux que l’on nomme habituellement des personnalités qualifiées extérieures, tout aussi impliquées au moment des soutenances, qui apportent un regard neuf et avisé sur les résultats de longs mois de travail. Ils sont professionnels de l’architecture et du design, enseignants-chercheurs, experts impliqués dans le monde de la création ou membres de l’institution choisie. Cette belle équipe compose le jury. Fort de la diversité et de la complémentarité de ses membres, ce jury accueille, évalue et valide le travail, non pas d’une année, mais d’une formation complète et longue de cinq ans. Et comme chaque jury a sa propre personnalité, on peut dire de celui-là qu’il fût exigeant et critique, bref, qu’il fût un excellent jury. Que ses membres en soient tous remerciés.

Les sujets

Reconversion du gymnase Léopold Bellan : trois manières d’envisager la transformation du gymnase.

Le choix et le développement du projet s’inscrit de manière consciente dans des questions de société contemporaines, et en phase avec les trois territoires d’enseignement du projet à l’école Camondo :

  • Scénographie : Reconversion du gymnase en lieu scénique
  • Grands Ensembliers : Reconversion du gymnase en centre aquatique municipal
  • Espaces pour demain Reconversion du gymnase en refuge

Le sujet imposé de diplôme est soutenu devant un jury composé d’enseignants ainsi que de membres extérieurs. ll prend la forme d’une projection augmentée d’éléments physiques pour faciliter sa compréhension et compléter de tout ce qui semble pertinent pour emporter l’adhésion des propositions des étudiants (films, maquettes, etc.).

Culture et Culture : Le Domaine de Baudouvin, jardin remarquable

Ancienne propriété de Henri de Rothschild, cette bâtisse bourgeoise provençale du 18e, dont son jardin est classé « Jardin Remarquable » par les services de l’État, est un lieu d’exception est l’héritage d’un art de vivre et du rapport à la nature (et aux maraîchers) du sud de la France.

La nouvelle direction du Domaine souhaite interroger les étudiants de l’école Camondo Méditerranée pour définir une programmation en y associant l’art et la nature, soit « Culture et culture » Il faut comprendre par ce jeu de mots, les deux sens de la culture : Culture artistique et Culture agricole, nature et paysage, art et nature.

Après un travail d’enquête, d’observation et d’analyse, les étudiants doivent établir de grandes pistes programmatiques, qui seront ensuite déployées sur l’ensemble des bâtiments et du jardin.

Ils prendront en compte les éléments majeurs :

  • Son histoire.
  • Son environnement : site classé jardin remarquable ainsi que ses environs directs avec la nature verdoyante exceptionnelle du Var.
  • Son architecture celle d’une villa de Villégiature du 18e siècle.
  • Une démarche éco-responsable.
  • La programmation culturelle.
  • La relation astucieuse et intelligente entre l’intérieur (architecture intérieure) et l’extérieur (parc, terrasse, jardin…).

Directrices et directeurs

Sujets imposés

  • Jean-Baptiste Auvray
  • Martine Bedin
  • Emmanuel Benet
  • Mathilde Bretillot
  • Charlotte Julliard
  • Marco Mencacci
  • Bernard Moïse
  • Patrick Nadeau
  • Audrey Tenaillon
  • Vincent Tordjman
  • Evangelos Vasileiou

Membres extérieurs

Sujets imposés

  • Nicolas Delefosse
  • Flora de Gastines
  • Pierre David
  • Marie Christine Dorner
  • Yvon Figueras
  • Ida Järnland
  • Bruce Ribay
  • Arnaud Serrurier
  • Laila Nady
  • Louis Denavaut
  • Didier Ferrari
  • Selma Sbai
  • Isabelle Bourgeois
  • Pierre David

Sujets libres

Directrices et directeurs

Sujets libres

  • Jean-Baptiste Auvray
  • Martine Bedin
  • Emmanuel Benet
  • Mathilde Bretillot
  • Charlotte Julliard
  • Marco Mencacci
  • Bernard Moïse
  • Patrick Nadeau
  • Audrey Tenaillon
  • Vincent Tordjman
  • Evangelos Vasileiou

Membres extérieurs

Sujets libres

  • Aline Asmar d’Amman
  • Mathieu Bassée
  • Claire Bétaille
  • Chloé Braunstein
  • Julia Capp
  • Javier Contreras
  • Pierre David
  • Jérôme Declercq
  • Louis Denavaut
  • Marc Dibeh
  • Goliath Dyèvre
  • Cyril Feb
  • Yvon Figueras
  • Audrey Gay-Mazuel
  • Marie Godfrain
  • Chantal Hamaide
  • Karine Lacquemant
  • Laila Nady
  • Caroline Naphegyi
  • Cloé Pitiot
  • Laure Pizay
  • François-Xavier Richard
  • Caroline Sarkozy
  • Jean Dominique Secondi
  • Giusi Tinella
  • Nathalie Viot

Mémoires

Les diplômes de l’école Camondo embrassent trois grands territoires d’étude : Scénographie, Espace pour demain, Nouveaux ensembliers.

Embrasser un sujet suppose, de définir un territoire, de cerner une question, de trouver un commanditaire, d’en inventer le programme, d’inventorier les contraintes, de déployer une méthode, de développer un projet en en maîtrisant tous les aspects, en en réduisant toutes les difficultés, qu’il s’agisse de meubles, d’objets, d’espaces, de services, d’usages ou tout à la fois, d’en projeter la matérialité dans ces moindres détails. Autant de défis et de démarches, entre ceux qui cherchent et expérimentent, ceux qui bâtissent dans le cadre bâti, ceux qui mettent en scène les arts vivants du spectacle, ceux qui inventent les services de demain.

Ces sujets sont bien souvent liés au travail de construction d’un discours fondé, documenté, critique et conscient de lui-même que chaque étudiant à dû construire pour la rédaction de son mémoire. Un travail patient d’une année entière, aboutissant également à la production d’un document écrit, bien souvent un mémoire-objet, dont la qualité de la mise en page rivalise avec la pertinence des contenus.

Un travail qui vient couronner cinq année d’études,  l’empreinte légitime de cinq années de travail, de partage, de création, pour chacune et chacun des étudiants, chaque année, de chaque promotion.

Directrices et directeurs de mémoire

Mémoires

  • Laure Fernandez
  • Aurélien Fouillet
  • Manolita Filippi
  • Alexis Markovics
  • Flore Garcin-Marrou
  • Charlotte Poupon
  • Julien Verhaeghe

Membres extérieurs

Mémoires

  • Caroline Bougourd
  • Catherine Bruant
  • Clémentine Cluzeaud
  • Béatrice Grondin
  • Aurélie Herbet
  • Véra Léon
  • Laure Levêque
  • Nadja Monnet
  • Nathalie Simonnot