Alizée Legrain

Carte de la région

Hôpital Sainte Musse

• 54 Rue Henri Sainte-Claire Deville, 83100 Toulon • 85 000 m² • 850 lits • Achevé en 2011 par Brunet Saunier Architecture L’hôpital Sainte Musse voit le jour en 2011 à l’entrée Est de la ville de Toulon, en lisière d’un quartier des années 1970 et d’une zone industrielle. Il se compose  de trois bâtiments distincts qui accueillent le MCO (Médecine-Chirurgie-Obstétrique), la psychiatrie et les services administratifs. Sa construction mono-lytique, accueillant de nombreux puits de lumière, permet une meilleure modularité des espaces tout en bénéficiant de lumière naturelle. Le cabinet d’architecture Brunet Saunier adopte le parti de fondre dans son environnement cet hôpital en étirant ainsi l’architecture du bâtiment, constituée de lignes horizontales épaisses et continues de béton tenant lieu de brise-soleil et, pour les chambres, de cadrages sur le paysage. Cette architecture se réfère aux lieux de villégiature des bords de la méditerranée où l’on vient chercher le repos mais aussi l’inspiration, à la faveur de l’intensité chromatique et lumineuse du Sud. Le projet Soigner l’hospitalité est construit en regard de celui des architectes, proposant  une animation spatiale «cinématographique»

Configuration actuelle

Nouvelle configuration

Les différentes zones ont conservé leurs emplacements initiales. Seul l’accueil a été déplacé entre les deux entrées principales afin de laisser entrer plus de lumière et d’accueillir le visiteur par une présence humaine.

Mobilier

Les bancs disposent de paravents en voile acoustique. De cette façon les gens peuvent discuter, manger, attendre… en toute intimité tout en profitant de la lumière. Dans la zone d’attente face au jardin, les paravents ont une hauteur de 1,20m près de la vitre et mesurent 1,80m au fond de la zone. La montée progressive des paravents permet de laisser passer la lumière le plus possible dans la zone en la conciliant avec l’intimité.

Film dichroïque

 » Comment ? vous n’avez pas de verres de couleur? Des verres roses, rouges, bleus, des vitres magiques, des vitres de paradis ? Impudent que vous êtes ! […] vous n’avez pas même de vitres qui fassent voir la vie en beau ! « 

BaudelaireLe mauvais vitrier

EXYD

EXYD est une entreprise allemande basée à Munich. Elle se créée en 2009 et exporte dans le monde entier.  Les matériaux EXYD reflètent une image fragmentée de l’environnement, donnant l’effet optique de l’eau ondulée. Ils sont fabriqués en acier inoxydable avec une surface réfléchissante et légèrement ondulée. Ces matériaux sont adaptés pour l’intérieur et l’extérieur, pour le plafond, le mur, l’ameublement, le soffite et plus encore et ce, pour des projets de petite et grande envergure. L’idée d’EXYD est de leur transférer la caractéristique optique de l’ondulation douce de l’eau dans un revêtement métallique pratique. Les trois différentes échelles d’ondulation sont produites en différentes épaisseurs. Cependant, dans la plupart des cas, 0,8, 1,0 et 1,5 mm sont requis. La marque produit ces matériaux sous forme de feuilles ou d’articles découpés au laser pour un traitement ultérieur mais également des bardages prêts à poser selon des plans donnés – plats, pliés ou cintrés. Dans la plupart des cas, un EXYD-M non coloré est demandé. Néanmoins, l’EXYD-M coloré est également disponible. Il est également possible de commander les matériaux avec des perforations personnalisées à des fins acoustiques ou de conception.

Le film dichroïque et le matériau d’EXYD dialoguent, se répondent au sujet de la lumière dans laquelle l’hôpital baigne. La lumière des jardins est filtrée par les lames dichroïques placées perpendiculairement aux vitres (conservation de la lumière) et rebondit en face sur le matériau d’EXYD afin de conserver le plus de lumière naturelle.

Isometrie du rez-de-chaussé

Navigation dans l’ensemble du projet

Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.