Gala Espel

En collaboration avec Atelier Sant Vicens, Céramiques Calce, Sonia Le Van, François Brillard, Véronique Hennel & Maison Mosko, Lou Jaia, Julien Laporte, Jean Philippe Henric et Lizzie Alba



Poc a poc signifie peu à peu. C’est une expression courante en Catalogne qui exprime le choix de la lenteur et de la réflexion.
« Vois sur le long terme. », « Ne te précipite pas. ».


Itinéraire  — Construction d’un réseau de circuit court artisanal.

Pendant trois mois, j’ai parcouru la Catalogne, où je suis née et où j’ai grandi, avec le regard de la jeune designer que j’allais devenir :


Comment concevoir des formes issues d’un terroir ?
Comment faire émerger des objets qui racontent un territoire ?


Carnet de voyage – Un cheminement en dessins.



Quatre objets issus du patrimoine populaire catalan sont remis au coeur de l’action. Quatre objets représentatifs d’une richesse culturelle et de savoir-faire traditionnels. Ils cultivent un lien commun entre personnes, un ancrage, un attachement à un lieu de vie.


Le truc. Un jeu de cartes dont les figures ont été réinterprétées par de jeunes artistes catalans — sérigraphie.







Un centre de table reprenant la technique de la vigatane — corde en chanvre, faïence, cuir à tannage végétal.







Le porro, un pichet à vin relié à la tradition du boire à la régalade — verre soufflé, fil de coton teinté à l’indigo.







Une cruche à eau ou cantir — terre cuite non émaillée






Poc a poc est un manifeste pour un design pluriel et le point de départ d’un projet de vie. Je suis persuadée qu’il est possible de valoriser partout dans le monde ces particularités locales. Je pense qu’elle représentent un patrimoine humain important. Je crois que l’architecture et le design pourraient avoir ce rôle aujourd’hui.

Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.