Naturellement, j’ai choisi de m’inscrire dans le contexte singulier de Toulon, une ville en pleine mutation, à l’aube d’une renaissance et d’une reconnaissance, qui lui a si longtemps échappé. Il m’est apparu comme une évidence d’implanter ce projet dans l’Ancien-Évêché de Toulon, joyau du patrimoine de la ville.

Carte de la ville. L’Ancien-Évêché est un site de caractère au carrefour du Cours Lafayette et de la rue Jean Aicard. Il se situe au cœur de deux axes très passant : l’un relie le Boulevard de Strasbourg au port, et l’autre relie la Porte d’Italie au coeur de la vieille ville, en passant devant l’Ilot Courdouan et devant les Halles, dont l’ouverture est imminente.

L’Ancien-Évêché est un lieu né au Ve siècle, qui a traversé toute l’histoire de la ville. Aujourd’hui, c’est un lieu qui a une histoire complexe et qui présente une lecture difficile de sa façade à cause des nombreux ajouts, surélévations et devantures commerciales imposantes.


Le projet se compose de plusieurs entrées qui articulent 5 lieux : 
La question du rapport à la ville avec le traitement de la façade sur le Cours Lafayette et la terrasse de la place Paul Comte. Ainsi qu’une activité tout au long de l’année, composée de trois entités : le Jardin d’hiver, le Café Maurice et la boutique.

J’ai choisi de m’inscrire dans l’Ancien-Évêché comme un décor, une double peau qui vient se greffer dans l’enveloppe ancienne du lieu, classée au titre de Monument Historique. Ainsi, tout est réversible, démontable. J’ai voulu tirer parti de la morphologie des espaces du lieu : les volumes, les ouvertures, la nature des murs et des sols, afin de traduire spatialement la forte identité de la Villa Noailles. Pour les trois espaces à l’intérieur, j’ai pris le parti d’utiliser un seul et même matériau au niveau des sols : des tomettes en terre cuite. La pierre naturelle des murs est conservée et certains sont revêtis de parois en double peau, peintes de couleur vives ou peintes par des artistes invités à intervenir dans l’espace. D’autre part, des panneaux techniques et des niches en double peau viennent habiller l’espace. 
Plan Zoning

UNE DOUBLE PEAU, UN DÉCOR

Plan général. La base de l’espace est dans des tons blanc cassé, écru. L’intervention de la couleur et du dessin vient embellir le lieu. Ainsi, l’Ancien-Évêché sera singulier au fil des années au niveau esthétique.

LE JARDIN D’HIVER

Situé dans la cour intérieure, véritable havre de paix, le Jardin d’hiver accueille les visiteurs tout au long de l’année, autant en été grâce aux baies  coulissantes qui permettent de l’ouvrir complètement. Tout comme en hiver grâce à sa verrière qui protège du froid. Les usagers peuvent accompagner leur café tout au long de la journée avec des pâtisseries ou petits sandwichs préparés dans la cuisine.

LE CAFÉ MAURICE

Le Café Maurice, torréfacteurs toulonnais depuis 1875, prend place au coeur de l’Ancien-Évêché avec un grand comptoir qui dessert tout autant le Jardin d’hiver et la terrasse. 

LA BOUTIQUE

La boutique toulonnaise de la Villa Noailles invite à l’année un public de curieux et d’amateurs de jolies choses. L’usager est invité à flâner pour découvrir une sélection exigeante de réalisations uniques d’artistes, stylistes ou designers. L’élément phare de la boutique est la niche, en double peau, permettant d’exposer autant des objets, que des livres ou des accessoires. Afin que la boutique soit la plus modulable possible, des panneaux techniques en bois permettent de disposer les étagères selon différentes configurations. 
Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.