Réhabilitation d’une ferme agricole afin de revaloriser ce patrimoine, en invitant des touristes et des passionnés à venir découvrir ce lieu en plein coeur des champs. Le projet met en valeur tant le travail agricole et ses productions que les particularités du lieu et de son environnement. 


Le contexte


Cette ferme est installée dans la Plaine de Versailles, à l’Ouest de Paris. La plaine de Versailles est une région naturelle de France qui s’étend dans les Yvelines entre le château de Versailles et la vallée de Mauldre. C’est une zone principalement agricole et rurale caractérisée par de grandes parcelles de céréales. Ancien domaine de chasse des rois de France, elle est classée et protégée pour ses monuments naturels et site de caractère artistique et historique.
Dans les exploitations les plus importantes, l’ajout de construction annexe formait progressivement une cour. Construite à la fin du XVIIIe siècle, cette ferme typique de l’Ile de France s’organise autour d’une cour carré. Ce plan permettait de regrouper à la fois les habitations et les bâtiments agricoles, facilitait la circulation des hommes et des animaux et offrait une bonne protection contre les agressions extérieures.
Aujourd’hui, la ferme est encore habitée et utilisée, mais les animaux ayant quittés l’exploitation, la végétation a progressivement remplacé les tas de fumier, et de foin. Les étables, bergeries et granges sont transformées en lieux de vie (habitation ou espace de réception) ou en espace de stockage. Mais, dans l’ensemble, de nombreux bâtiments sont vides et inutilisés.

La culture des céréales


Depuis toujours, les céréales sont cultivées dans le monde entier, c’est l’une des premières activités agricoles jamais créées. Avant de se transformer en baguettes, croissants, bière, huile, ou pâtes, les céréales sont des grains : des grains récoltés à partir de graminées ou de plantes à graines : telles que le blé, l’orge ou le colza.


Les trois principales cultures récoltés à la ferme : le blé tendre (transformé en farine, pains, biscuits), le colza (transformé en huile) et l’orge commune (ingrédient majeur de la bière)
Les cycles de croissance des cultures auront une réelle influence sur le paysage au cours des saisons.

Une fois récoltés, les grains étaient autrefois stockés dans la ferme, dans un hangar contenant des silos à grains.


Le hangar de la ferme qui contenait autrefois des silos à grain, est un bâtiment agricole de 13 mètre de haut sous la charpente. Il contenait plusieurs grands silos, qui servait à la conservation et à la protection du grain récolté. Aujourd’hui, ce hangar est vide car l’agriculteur ne conserve plus son grain à la ferme.

Le projet


Ce projet consiste à conjuguer une activité agricole et l’accueil d’un public. Il visera à sensibiliser les visiteurs à la culture des céréales et à leur faire découvrir le potentiel et la richesse de cette culture au travers différents métiers, produits et expériences, en les immergeant dans la vie quotidienne de la ferme.


La première étape du projet consiste à  redéfinir le programme et la circulation au sein de la ferme afin d’accueillir à la fois l’agriculteur et sa famille mais également des touristes et des passionnés qui cherchent à découvrir les métiers de la ferme.
Le plan global comprend au sein dans la cour carré : une maison d’hôte avec des chambres d’hôtes, des espaces de réception, ainsi que des jardins. Enfin, pour les propriétaires de la ferme une maison d’habitation avec un jardin privé sera en lien direct avec leur espaces de travail.
Le potager

Le coeur du projet se situe au sein de l’ancien hangar à silos à grains, où il sera possible de venir découvrir les métiers et les produit issus des céréales récoltées. Pour conserver une trace de l’histoire de ce lieu, trois structures reprennent l’écriture des silos : un escalier, une cuisine ouverte et un kiosque posé dans les champs.


Création d’espaces dédié à la découverte et à la dégustation de produits autour des céréales récoltés : on retrouve un bar, une micro-brasserie, une cuisine ouverte et une boutique pour acheter les produits de la ferme. A l’étage, un restaurant permettra aux visiteurs de déguster un menu autour des produits du terroir mais aussi des produits issus de la ferme.  
Une distillerie et un bar lounge permet aux visiteurs de s’intéresser à la bière et à sa fabrication, depuis la récolte de l’orge, jusqu’à sa mise en bouteille. Une cuisine ouverte sur un four à pain traditionnel offre la possibilité aux visiteur d’apprendre le savoir-faire boulanger et de goûter ses pains et biscuits.
La boutique de la ferme, propose la vente des produits issues des céréales ou du potager de la ferme ( graines, farine, légumes, huile, biscuits, pains…). On accède au restaurant par l’escalier central. On profite d’un diner sous la charpente avec, pour certains, une vue sur les champs. Les banquettes arrondies sont dessinée et entourées de blé séché et éclairé par des petites lumière pour créer une ambiance intime et chaleureuse.
Pour finir ce parcours au sein de la ferme, un kiosque inspiré du silo est installé, au coeur du champs de blé, dans la perspective du hangar. Il est conçu pour accueillir 4 personnes, qui auront le sentiment d’être isolés au coeur du blé.
Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.