Manon Barbier

Dans le carde de notre projet de fin d’étude, nous vous présentons notre projet “la ruche du MAD”, pensé pour le musée MAD qui pose la question du musée de demain. 

L’IMPLANTATION DE LA RUCHE

Cette structure est posée au sol, on y intègre différents modules, qui crées différents espaces pour les professionnels. 

CHANEL AU MAD

C’est à travers la page Instagram ou par divers réseau sociaux que Chanel prépare un teaser sur la préparation de l’exposition. 

Cette équipe va travailler dans la ruche, et va émettre des hypothèse de scénographie, de collaboration, de thèmes important à étudier. 

Nous vivons une époque de changement accéléré où le musée doit évoluer avec la société.Les centres culturels sont dépendants de l’évolution de nos modes de vie, des villes, de l’évolution des technologies.
D’ici 5ans, les musées ne seront plus les mêmes, c’est pour cela que le renouvellement perpétuel est au coeur de notre projet.&nbsp

La question du musée de demain est très complexe. Nous n’avons pas encore toutes les solutions, mais nous savons que la réponse réside dans la combinaison d’une collaboration continue avec diverses communautés culturelles et sociales, l’implication des nouvelles générations, ainsi que la mise en œuvre de nouvelles technologie.


La ruche du MAD

Projet en binôme avec Christine Zahova

Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.