Laetitia Al Zoghbi

Le documentaire

Le pouvoir expérientiel des évènements de musique électronique, que reportent tous ceux qui y participent, se résume par le sentiment d’exalte qui s’empare de la foule et transporte chaque participant vers un voyage subjectif, d’où la notion d’espace sensoriel ressenti individuellement et exclusivement.

Cet espace sensoriel est le produit de l’interdépendance entre la musique électronique, le lieu, ainsi que l’énergie collective de la foule, l’immersion dans un environnement défini en influant les cinq sens.

Au-delà de l’agencement des espaces physique et tactile, il existe un potentiel inexploré des éléments multiples et complexes qui forment l’espace sensoriel.

Le monde de l’architecture se doit de proposer des valeurs ajoutées sur les espaces sensoriels actuellement vécus et essayer de saisir cette culture de la musique électronique et de proposer des espaces qui répondent aux besoins et aux particularités de chaque individu et d’amplifier son expérience.

Les architectes ont la capacité d’appliquer une conciliation de cette dualité que représente le tandem espace physique/espace sensoriel et de proposer des solutions d’aménagement d’espaces conformes qui mèneront à des espaces sensoriels adaptes et réactifs à l’expérience perceptuelle individuelle.

Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.