Je n’ai jamais écouté aucun son sans l’aimer : le seul problème avec les sons, c’est la musique.

John CageJe n’ai jamais écouté aucun son sans l’aimer : le seul problème avec les sons, c’est la musique. Suivi de Esthétique du silence.

Le silence est mystérieux.
Le silence est impalpable.
Le silence est à la fois partout, et nulle part.
Le silence ne peut exister seul.
Le silence peut être une réaction.
Le silence peut être une matière.
Le silence ne nous appartient pas.
Le silence nous appartient.

Le silence peut être à notre portée, si nous savons le trouver.
Le silence parle.
Le silence est loin d’être silencieux.
Le silence est une source d’inspiration.
Le silence nous incite à chercher une profondeur, une sensibilité enfouie.
Le silence, mais quoi d’autre ?
Le silence, et le bruit.
Le silence, et le hasard.

Le silence, et la musique.
Le silence, et l’oreille.
Le silence, et l’art.
Le silence, et la danse.
Le silence et le bruit, lequel arrive en premier ?
Le silence, mais encore…


Ce mémoire s’inscrit comme une recherche phénoménologique du silence. Cette notion, aussi intangible et ineffable qu’elle puisse être, peut-elle constituer une matière de création ? Peut-elle nous permettre de voir les choses sous un autre angle ? Le silence permettrait-il d’aborder l’espace différemment ?


Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.