Jeanne Gaud

Gustave Caillebotte, Rue de Paris, Temps de pluie.

Ce qui se passe chaque jour et qui revient chaque jour, le banal, le quotidien, l’évident, le commun, l’ordinaire, l’infraordinaire, le bruit de fond, l’habituel, comment en rendre compte, comment l’interroger, comment le décrire ?

Georges Perec L’Infra-ordinaire

D’Haussmann aux maires actuels, la ville construite par et pour les hommes.

12% des plaques de rues parisiennes portent le nom d’une femme
17% des maires sont des femmes
75% des budgets publics destinés aux loisirs des jeunes profitent aux garçons
40% des femmes renoncent à fréquenter des lieux publi

Les marches exploratoires

Les marches exploratoires sont des marches organisées par des associations et des mairies avec des femmes d’un même quartier. Le groupe constitué d’une dizaine de femmes parcourent leurs chemins habituels dans leur quartier tout en prenant des notes sur ce qu’elles voient et vivent tous les jours.

Telma : « J’habite à cinq minutes. Pourtant je n’ai jamais eu envie de m’asseoir sur les bancs. Il n’y a que des mecs dessus, qui regardent les gens passer en face d’eux. »
Sophie : « La nuit, il n’y a pas de lumière ici. J’en garde de mauvais souvenir. »

Suivant le trajet de la ligne 2 du métro, j’ai a mon tour fais l’expérience d’une marche exploratoire dans le 18ème. L’utilisation de GoogleMap s’est rapidement imposé à moi quand le confinement et les restrictions de sortie ont vu le jour.

Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.