Coralie Démoulin

Ce travail de recherche part d’une analogie entre œuvre d’art et architecture, entre cadre et limite dans le but de comprendre comment jouer avec les limites de l’architecture afin de troubler la perception de la frontière entre dedans et dehors.

« On peut jouer avec les limites grâce à la forme que l’on donne à l’œuvre, grâce à la matérialité qu’on lui applique et au mouvement qu’on lui donne. »

La forme

A gauche : AKASEGAWA Genpei, Photographie d’une œuvre de la série Canned Universe, 1964-1994 ; A droite : NISHIZAWA Ryue, Musée Iroshi Senju, Nagano, Japon, 2011, Photographie de BAAN Iwan

La matérialité

A gauche : GANCE Abel, image issue du film «Napoléon», France, 1927 ; A droite : PUIGCORBE Joan , maison In Out, San José, Costa Rica, 2015, photographie de MIRALLES Jordi

Le mouvement

A gauche : HANSEN Heater, Drawninward, fusain, 2019 ; A droite : 9. BAN Shigeru, Curtain wall house Japon, 1995
Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.